lundi , 26 juin 2017
Accueil » Le mot du Président de la FFC LOIRE

Le mot du Président de la FFC LOIRE

Mesdames, Messieurs,

2016 une année difficile avec un horizon qui s’annonce sombre, notre schéma économique étant, jusqu’à présent basé sur l’obtention de finance publique, est aujourd’hui menacé.

Il est nécessaire de se poser plusieurs questions :

Pouvons-nous continuer de vivre avec des subventions qui fondent comme beure au soleil (ex : Loire département 14% de moins sur 2015, le CNDS prévision d’une baisse de 10%)

Si la réponse est non que pouvons mettre en place pour palier à ce manqué de subvention.

Pouvons-nous mettre en place un club partenaire ou un autre moyen pour augmenter le volume de nos aides privés ?

Il m’est insupportable de penser que notre avenir est compromis, par ce que nous sommes incapable de réagir face à des décisions politiques inconséquentantes, qui mettent en péril notre modèle associatif.

Le développement de notre comité est indispensable, il passe par une augmentation des licenciés dans toutes nos disciplines.

Notre fédération nous demande de développer, le sport loisir avec un accueil des jeunes à partir de deux ans, le sport féminin et le sport santé. Un comité départemental est un organe déconcentré de la fédération donc nos missions sont très claires mettre en place la politique sportive qui nous est transmises.

Pour ma part et ce en attendant de trouver des solutions pérennes pour nous permettre de continuer d’exister. J’ai décidé d’organiser avec l’aide de clubs support une épreuve grand public ouvert aux cyclistes amateurs et aux sports santés. L’organisation de ces épreuves a pour but l’obtention de subside supplémentaire.

Ma volonté est de pouvoir générer des rentrées financières pour aider tous les clubs du comité à continuer de réaliser leur métier, celui de former des jeunes à l’apprentissage du cyclisme.

Le président